***

Tutoriel réalisé avec PSP9, réalisable avec toutes les versions.


Pour ce tutoriel vous aurez besoin :

Des tubes: "femme","pellicule", des 2 "étoiles", de la police "daibacklash" et du dégradé "cuivre" :  cliquez ici

Du filtre Mehdi "melt 1.1" que vous trouverez ici:  cliquez ici

***
Ces tubes ont été trouvés sur le net.
Toutefois s'ils vous appartiennent et que vous ne souhaitez pas que je les utilise ici,
écrivez moi et je me ferai un devoir de les retirer au plus tôt ou de mettre le lien de votre choix.


***

Installez votre filtre et votre dégradé dans votre PSP.
Ouvrez vos tubes, les dupliquer et fermez les originaux...
Abaissez votre police en bas de votre écran......

Vous êtes prêts???? Alors on commence!!!!


Pour vous aider à suivre ce tuto

Cliquez pour déplacer la main



1.    Ouvrez un calque transparent de 420x420 pixels.
Dans votre palette de couleurs, mettez en avant plan votre dégradé "cuivre". Style: linéaire. Angle:135.
Et avec votre pot de peinture remplissez votre calque.
Appliquez un effet de texture/store: largeur(6). Opacité(59). Couleur #7D634F. Horizontal.
Appliquez à nouveau un effet de texture "store" mais cette fois horizontal non coché.
Ensuite: image/ajouter une bordure de 5 pixels noire. Symétrique.
A nouveau image/ajouter une bordure de 20 pixels blanche. Symétrique.
Puis une dernière bordure noire de 5 pixels.
On va mettre ce calque de côté" pour le moment.

2.    Ouvrez un nouveau calque transparent de 350x260 pixels.
Remplir avec votre dégradé "cuivre" style linaire mais angle (0).
Copiez et collez votre tube "femme" comme un nouveau calque.
Placez le en haut à droite de votre calque en coupant légèrement la droite du tube.
Avec l'outil déformation, étirez votre tube en hauteur de la taille de votre calque en plaçant
votre curseur sur le coin gauche en bas de votre tube.
Réglages / netteté / netteté.

3.    Dupliquez votre tube et placez celui du dessous à gauche. Baissez l'opacité à 45%.
Appliquez lui un effet store /horizontal.
Fusionnez les calques et ajoutez une bordure de 5 pixels noire.
Edition/copier. Par facilité, dans mes explications, j'appellerai ce calque "rectangle femme".

4.    Retournez sur votre 1er calque (votre fond de l'étape 1). Edition/coller comme un nouveau calque.
Déplacez votre "rectangle femme" dans la partie cuivre en haut à droite de façon
à laisser de la place à gauche pour votre nom .

5.    Retournez sur votre calque "rectangle femme" de tout à l'heure et
appliquez lui un effet mehdi/melt1.1 paramètres par défaut. Edition/copiez.
Retournez sur votre calque fond du départ et dans la palette de calques placez-vous sur votre arrière plan.
Avec la baguette magique, sélectionnez votre bordure blanche. Edition / coller dans la sélection.
Appliquez un effet de biseautage intérieur: biseau N°2/12/16/4/0/0/blanc/315/40/30.
Sélection/désélectionnez tout.
Vous en êtes ici :



6.    Nous allons maintenant écrire votre texte.
Dans votre palette de couleurs, gardez en arrière plan votre dégradé "cuivre". Cachez votre avant plan.
Ouvrez votre outil texte et allez chercher votre police "daibacklash" dans votre menu déroulant.
Création flottante. La taille dépend du nombre de lettres de votre nom (ici 60).
Chaque lettre est écrite sur un calque différent de façon à pouvoir les déplacer ensuite.
Pour ce faire, écrivez votre lettre. Edition/transformer la sélection en calque.
Placez votre lettre où vous le souhaitez. Edition/désélectionnez tout.
Appliquez lui un effet de texture stores horizontal puis
une ombre portée avec les mêmes paramètres que précédement.
Recommencez pour chaque lettre de votre nom.

7.    Allez vous placer maintenant sur votre tube "pellicule".
Avec l'outil sélection, sélectionnez 3 images de votre pellicule en faisant attention
à garder les bords noirs aux deux bouts. Edition/copier.
Retournez sur votre créa et collez votre pellicule comme un nouveau calque.
Placez le sous votre "rectangle femme" sans l'orienter pour le moment.

8.    Avec la baguette magique, sélectionnez la 1ère image de votre pellicule.
Sélection/modifier/agrandir de 2 pixels.
Retournez sur votre image tube (qui doit être abaissée en bas de votre écran).
Avec l'outil sélection (rectangle) sélectionnez l'oeil de la femme :



Edition/copier et retournez sur votre créa. Edition/coller dans la sélection.
Si besoin effectuez un effet de netteté. Edition/désélectionner tout.
Recommencez cette étape avec les 2 autres images de votre pellicule
en sélectionnant d'abord la bouche et ensuite l'autre oeil.

9.    Dupliquez votre pellicule. Sur une faites image/miroir.
Appliquez ensuite sur les deux bandes un effet ombre portée:
vertical:(-4). Horizontal:(4). Opacité:(60). Flou:(15). Couleur: noir.
Puis avec l'outil déformation orientez vos deux bandes selon votre goût.
Appliquez un nouvel effet de netteté si nécessaire.

10.    Dans votre palette de calques vous allez vous placer sur la pellicule du dessous
Avec l'outil sélection (rectangle)vous allez sélectionner avec précaution,
la partie qui recouvre votre tube.



Dupliquez votre pellicule. Placez vous sur celle du dessous et faites edition/couper.
Placez vous maintenant sur celle du dessus et faites sélection/inverser.Edition/couper.
Vous devez maintenant avoir la partie qui recouvre le visage sur un deuxième calque.
Baissez l'opacité de ce calque à 50%.

11.    Copiez maintenant votre tube "halo" et collez le comme un nouveau calque.
Dupliquez le selon votre goût. Moi j'ai mis 4 fois le tube "halo" en sachant que
les deux du bas sont à 100% et les deux du haut sont redimensionnés à 60%.
Faites de même avec vos petites étoiles. Je les ai redimensionnées à 40% et
j'en ai placées sur chaque image des pellicules.

12.    C'est le moment de signer votre travail si vous le souhaitez.
Fusionnez les calques visibles et enregistrez au format JPG.

***

Félicitations, vous avez terminé !!!!! J'espère que vous vous êtes bien amusés.

Si vous avez des questions n'hésitez pas à me contacter.

***

Tutoriel créé le 30 mars 2005
Copyright © Yaëlle créations - Copie et Reproduction interdites.


Toute ressemblance avec un autre tutoriel n'est que pure coïncidence.